ANADEB : L’ex Dg Madani Diallo remis en liberté

 

L’ancien Directeur général de l’ANADEB (Agence Nationale pour le développement de Biocarburant) a été remis en liberté, le 15 avril dernier par la Cour d’appel de Bamako. 

Il avait été placé sous mandat de dépôt le 11 mars dernier par le Procureur de la République près le Tribunal de grande instance de la commune V du district dans une affaire opposant l’intéressé à son ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau, Lamine Seydou Traoré pour opposition à l’autorité de l’Etat. Son crime : attaquer le décret de nomination de son successeur devant la Cour suprême, mais en attendant, il avait refusé de signer le procès-verbal de la passation.

Madani Mamadou Diallo, un cadre harcelé et humilié pour avoir demandé le respect de la légalité des textes dans la nomination d’Abdoulaye Kaya au poste du directeur général de l’ANADEB. Une nomination qui a fait couler beaucoup d’encres et de salives.

Déjà, au cours de l’audience en première instance devant le tribunal de grande instance de la commune V, le jeune cadre pétri de valeurs avait bénéficié de la liberté. Une remise retardée par un appel interjeté par le Procureur de la République. Et la Cour d’appel a confirmé la décision rendue en première instance, permettant au sieur Diallo de retrouver ses libertés de mouvement.

Au-delà de la presse, d’autre cadre à l’instar de Mamadou Namory Traoré, ancien ministre de la fonction publique sous la transition de Dioncounda s’était intéressé à cette affaire  pour saluer le courage de Madani Diallo décrivant les faits dans la presse et qu’il n’en revenait pas.

A D

Source:Le FORUM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *