87ème session du Conseil d’administration de la PPM:Le redressement du géant pharmaceutique en marche avec un résultat déjà positif

 

Présidée par le Président Directeur Général, Docteur Mamady Sissoko en présence de son adjoint Zoumana Fané et les administrateurs, cette 87ème session du Conseil d’administration de la Pharmacie Populaire du Mali (PPM), tenue le 31 mars 2021, dans ses locaux, était essentiellement budgétaire. Malgré le contexte, la PPM sort sa tête de l’eau. Elle s’est effrayé un chemin de croissance avec un chiffre d’affaires assez éloquent dans l’ordre de 18 857 020 903 F CFA, soit un taux de réalisation de 115% par rapport aux objectifs assignés.

La Pharmacie Populaire du Mali (PPM) est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) ayant pour mission principale l’approvisionnement, le stockage et la distribution des médicaments essentiels de qualité sur l’ensemble du territoire. Dans un contexte national et international marqué par la pandémie de la Covid 19, la PPM, selon son président directeur général Mamady Sissoko, malgré les difficultés, a saisi les opportunités et d’en faire des atouts.

Après 2019, elle s’est illustrée en 2020, a-t-il souligné, par des résultats positifs. Cette performance semble venir pour renforcer la lancée que le premier responsable s’est fixée depuis son arrivée à la tête de ce géant d’approvisionnement en médicaments dans le sens du redressement de la société avec un résultat déjà positif provisoire de 1 158 738 190 FCFA. Ce résultat financier se traduit en termes d’indicateurs par des taux moyens répartis selon leur disponibilité ainsi : des médicaments du panier 83,33%, des intrants dialyse 100%, des intrants épidémies et catastrophes 85%, des dispositifs de campagne PF 100%, des intrants de paludisme 100%, des kits de césarienne simple 97 et plus de 200.000 tests Covid ont été livrés à l’INRSP, a fait savoir le Président du conseil d’administration. Si ces résultats sont encourageants, la PPM est confrontée à des difficultés qui entravent sa relative performance. Parmi celles-ci, on peut citer entre autres les difficultés d’approvisionnement des régions du centre et du nord du pays occasionnant des coûts supplémentaires lors du transport des intrants, les créances de la société très élevées de l’ordre de 15 milliards dont 13 milliards pour le compte du département de la santé, les dettes fournisseurs, conséquence du non recouvrement des créances qui s’élèvent environ 16 milliards de nos jours.

En dépit de ces difficultés, la PPM se veut encore ambitieuse avec une prévision de vente de 20 742 722 993 F CFA en 2021 contre les charges estimées à 18 583 196 851 FCFA soit un résultat d’exploitation prévisionnel de 2 159 526 142 FCFA. Le projet du budget soumis aux administrateurs s’inscrit dans le cadre du plan stratégique de la PPM pour la période 2021-2025. Ce plan s’articule autour de plusieurs objectifs à savoir : accroitre annuellement le chiffre d’affaires à 10%, accroitre également le taux moyen de satisfaction des demandes, poursuivre l’informatisation intégrale de la PPM  et les efforts de réduction du taux de péremption, finaliser les entrepôts modernes préfabriqués de Kayes, Koulikoro et Mopti ainsi que les études architecturales des entrepôts modernes préfabriqués des régions de Sikasso, Ségou, Gao et Tombouctou et la signature du nouveau contrat plan Etat-PPM 2020-2022, acquérir de deux camions et deux véhicules légers pour la distribution, réaliser une expertise immobilière afin de valoriser le patrimoine de la société et valider le plan stratégique 2021-2025.

Ce budget, selon le PDG, permettra d’atteindre des performances encore meilleures dans le cadre de l’amélioration de la santé de nos populations dans un environnement marqué par la pandémie de la maladie à coronavirus. Mamady Sissoko nourrit l’espoir que les recommandations issues de cette session ordinaire contribueront à améliorer la chaine d’approvisionnement des médicaments dans notre pays. Le premier responsable de la PPM a exhorté les administrateurs à plus d’engagement pour une structure plus prospère.

Rappelons que l’actuel organigramme de la PPM est le suivant : la deuxième personnalité étant le directeur général adjoint, trois conseillers techniques du PDG, les directeurs de département et les chefs de divisions.

A D

Source: Le FORUM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *