Warning: Constant WP_CRON_LOCK_TIMEOUT already defined in /htdocs/wp-config.php on line 92
Seydou Coulibaly, Directeur du Festival International ‘’Didadi’’ de Bougouni:« Nous nous battrons pleinement pour la pérennisation de cet événement qui fera de Bougouni, une grande ville touristique…»   - Malikibaru.com
Posted By admin Posted On

Seydou Coulibaly, Directeur du Festival International ‘’Didadi’’ de Bougouni:« Nous nous battrons pleinement pour la pérennisation de cet événement qui fera de Bougouni, une grande ville touristique…»  

 

A en croire les observateurs, un vecteur d’intégration sociale et de relance de l’économie locale, la 7ème édition du festival International ‘’Didadi’’ de Bougouni tenue du 12 au 15 mars, sur le tout nouveau site du Festival au bord du fleuve Baoulé, les activités se sont déroulées de façon très modeste conformément aux mesures décrétées par les autorités maliennes depuis l’annonce de la crise sanitaire de coronavirus, malgré qu’encore zéro cas testé négatif dans notre pays. La cérémonie d’ouverture a été supprimée du programme officiel. Le tout, s’est passé  sous les yeux de Seydou Coulibaly, l’initiateur du Festival, des autorités administratives, politiques et coutumières de Bougouni.

 

Tout n’a pas été que festif. Les initiateurs de ce rendez-vous de  « donner et recevoir » qui a désormais droit de cité dans l’agenda des événements culturels phares de notre pays, ont joint l’utile à l’agréable.

Le directeur du festival, Seydou Coulibaly, a remercié et félicité tous les festivaliers venus  de partout du monde.  Pour lui, nul n’est au-dessus de la loi et les décisions des autorités méritent une observation stricte  par les citoyens pour expliquer le remaniement survenu dans le programme  suite à l’annonce des mesures contre la pandémie de coronavirus  à la veille de la cérémonie d’ouverture du festival infernal Didadi de Bougouni. A ses dires ce festival est initié pour donner plus de  visibilité à la culture locale de la capitale de Banimonotié et ses environs. L’objectif visé, dit-il, se réalise petit à petit avec la volonté et l’engagement de tous les partenaires et les concitoyens de Bougouni et ses environs. A en croire le patron du festival international Didadi de Bougouni,  le remaniement dans le programme du festival avec l’annulation de l’ouverture de la cérémonie qui devait voir la présence des autorités maliennes et d’autres officiels est indépendant de la volonté de tous.

Seydou Coulibaly a présenté ses excuses aux invités pour ce désagrément  survenu pouvant peser sur l’engouement de  cette fête culturelle. Pour lui, les défis étaient très nombreux qu’énormes mais beaucoup ont été réalisés à hauteur de souhait. Il a éclairé la lanterne de nombreux festivaliers sur le thème retenu de cette année.

Pour l’initiateur du festival, Seydou Coulibaly, le défi d’organiser la présente édition était si grand, car le festival est retourné sur son propre site. Il a rappelé les bilans élogieux des six éditions précédentes. A l’en croire, les éditions passées ont été  une réussite. Il dira que plus de 200 artistes ont participé, 350 exposants et plus de  60.000 festivaliers  ont fait le déplacement pendant les six dernières éditions du festival. Monsieur Coulibaly a relevé qu’en six  ans, le festival est devenu l’un des plus grands festivals du Mali. Il sollicite et exhorte  les autorités maliennes à croire aux organisateurs et d’investir davantage dans la culture qui est une richesse intarissable. L’initiateur du festival international Didadi est persuadé d’une chose, ce festival va permettre de renforcer l’économie locale. « Nous nous battrons pleinement pour la pérennisation de cet événement qui fera de Bougouni, une grande ville touristique…», a martelé Seydou Coulibaly sur un ton de fierté. Il a remercié les sponsors, partenaires techniques et financiers, les artistes, hommes de médias, les exposants, la sécurité et les autres organisateurs du festival.

Le maire de la commune urbaine de Bougouni a magnifié l’initiative et a estimé que le festival est un lieu et un moment d’échanges des relations commerciales. Il pense que la 7ème édition comme les précédentes ont été une parfaite réussite, grâce aux populations et ressortissants de Bougouni. L’édile de Bougouni de dire que le festival ‘Didadi’’ a permis  de connaitre la diversité culturelle du Mali, son union, cela à travers la représentation de toutes les régions du Mali. Il a remercié la commission d’organisation du festival pour la bonne organisation et demandé aux populations de participer davantage à la valorisation du festival, qui a pour but de faire connaitre les riches cultures de cette localité. Il a invité les Maliens à s’unir autour de l’essentiel qui est le Mali, tout en demandant aux populations de Bougouni d’œuvrer davantage pour le développement de cette localité.

Les expositions des produits agricoles et culturels, les prestations d’artistes, les visites guidées des lieux touristiques, les concours culinaires, les courses de pirogues ont contribué à rehausser l’éclat de cette 7ème édition du festival international Didadi  de Bougouni. Vive la prochaine édition.

 

S.K. Sangaré, envoyé spécial à Bougouni

Source:Le FORUM

Comments (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.