Ça suffit ! :Nécessité n’y est pas

 

Le remaniement en cours est injustifiable eu égard du contexte d’une conjoncture économique déjà très difficile du pays. Or, on le sait au Mali chaque renouvellement de l’attelage gouvernemental constitue un tremplin pour faire saigner la république et cela date sous l’ère IBK.

Qui ne se rappelle pas de multiples changements depuis l’époque, mais  qui ont toujours déplacé les problèmes auxquels le pays se trouve confronté dans un contexte de crise permanente. Aux pourfendeurs endiablés de calmer encore leur ardeur pour ce choix inopportun et du complot contre la république. Le remaniement à l’heure actuelle surtout est du gâchis et intenable seulement pour une période de 8 mois si le calendrier de la transition fait foi,  dès lors il recommande dès lors aux putschistes le respect strict du délai pour mettre la république à l’abri d’un autre soubresaut.

Il revenait alors à Bah N’Daw et son entourage d’éviter de tendre une oreille aux chants de sirène assoiffés des délires du pouvoir. Si la nécessité y était, en évaluant l’équipe celle ou celui jugé en deca des attentes doit céder à sa place.  Mais un remaniement  de tout le gouvernement est un risque de trop pour une transition déjà tumultueuse que les ténors du pouvoir devaient se réserver d’en commettre. A bon entendeur, salut !

La rédaction

Source: Le FORUM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *